Bienvenue dans la vie adulte | 1. L’ère de la surconsommation

Bienvenue dans la vie adulte | 1. L’ère de la surconsommation

 

La transition vers la vie adulte


La vie adulte est synonyme de bien des choses, et varie selon différents contextes, tels que notre famille, nos différents choix de vie et notre parcours scolaire, dont ceux-ci peuvent radicalement venir compliquer notre transition vers la vie « presque » adulte. En effet, cette transition est peu abordée par la société actuelle, mais demeure bien présente auprès des jeunes de notre génération et les prochaines à venir puis ne devrait pas tout simplement être ignorée. Ainsi, en vieillissant, on réalise qu’être adulte n’est pas toujours aussi agréable et que la vie n’est pas autant « tout rose » que cela en avait l’air lorsqu’on était plus jeune, mais qu’elle vient désormais avec plusieurs responsabilités. Malheureusement, certains sujets dont faire ses impôts et gérer ses finances n’ont pas nécessairement été appris lors de nos cours d’économie du secondaire et nous aurais été de grande aide aujourd’hui.

***

Voici donc le premier billet de la série sur la transition vers la vie adulte qui sera assurément démystifier ce qu’est vraisemblablement les conséquences de la surconsommation chez les jeunes.
Bonne lecture!

 ***

L’ère de la surconsommation


Et oui, on l’entend souvent ce terme, depuis des années même, mais il faut croire que c’est bel et bien un problème majeur chez la société moderne si on ne cesse de constamment le répéter. Pour ceux qui vivent peut-être dans l’ignorance, la surconsommation renvoie a un style de vie ainsi qu’a un désir de plaisirs et de confort, permettant de profiter de biens de consommations et de services dans de vastes proportions. Les différentes techniques de marketing, principalement la publicité, poussent donc leurs clientèles a acheter au delà de leurs besoins tandis que ces biens sont conçus pour avoir une courte durée de vie, de sorte a renouveler régulièrement la production et a acheter davantage. De cette façon, avec l’augmentation mondiale du pouvoir d’achat, la croissance économique et les plaisirs éphémères engendrer soit par la pression sociale, par des raisons de valorisation, d’intégration ou d’esthétique sont ainsi des concepts superflus mis de l’avant, laissant au détriment la santé, l’écologie et les relations sociales.

 

Le pouvoir persuasif des medias


Pour revenir au renouvellement constant des technologies, la compagnie Apple en est un excellent exemple puisque nous sommes pratiquement tous de grands consommateurs de leurs produits. Pourtant, au lieu de se satisfaire de notre fameux iPhone 5 qui est encore pratiquement intact depuis son achat il y a deux ans, la grande majorité des gens cherchent désespérément a se procurer le dernier cellulaire, la nouvelle tablette ou le portable le plus performant qui vient tout juste de sortir en magasin. Toutefois, de nos jours, autant la publicité que le marketing sont très présents dans notre vie d’internautes puisqu’ils prennent une grande ampleur sur nos medias sociaux, nous incitant donc à acheter maintenant, plus que jamais. Ceci dit, je crois fermement que nous sommes tous susceptibles d’être influencés par ceux-ci, peu importe notre groupe d’âge, puisque ce besoin de consommer fait malheureusement partie de notre identité.

 

Quelques conseils, a prendre ou a laisser!


Le meilleur conseil que je peux vous donnez en temps que jeune adulte est de toujours prendre le temps réfléchir avant de se procurer quoi que ce soit, de prioriser et limiter ses dépenses a des biens essentiels (ceci inclus les voyages, les sorties ou les nombreux restaurants) en vous posant la question suivante : en est-je vraiment de besoin? Sinon, dans certains cas, il est possible d’aller retourner votre achat si vous n’êtes pas complètement certains ou insatisfaits, au lieu de les accumuler en masse. Je ne dis pas ici de ne pas se gâter de temps en temps, car c’est vrai que cela fait du bien au moral de se récompenser, mais je sais aussi que parfois cette pulsion de vouloir acheter est hors de notre contrôle, que votre liste de souhaits est toujours bien remplie, mais je suis certaine qu’il y a mille et une chose que vous auriez plus de besoin, tel que des besoins vitaux, avant l’achat que vous serez en train de faire, ne serait-ce même que garder de l’argent de coté pour un prochain imprévu.

Bref, soyez intelligent dans vos décisions et ne vous endettez pas pour des choses si éphémères car de toute façon, les gens que vous côtoyez (ou que vous essayez d’impressionner) ne payent probablement pas autant d’attention que vous le croyez, que ce soit une auto de l’année, une nouvelle coupe de cheveux ou simplement des nouveaux souliers…

 

Croyez-moi votre budget vous remerciera!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s